MS Society of Canada MS Society of Canada
Bulletin Recherche en action - Septembre 2021
Bulletin Recherche en action - Septembre 2021
Septembre 2021 - Dernières nouvelles sur la recherche diffusées par la Société canadienne de la SP Vous pensez que ce bulletin pourrait intéresser quelqu’un que vous connaissez? Transmettez- le à cette personne afin qu’elle puisse s’y abonner.
Points sur la recherche

Restez à l’affût : COVID-19 et SP


Les personnes qui vivent avec la sclérose en plaques (SP) veulent être rassurées quant à l’innocuité et à l’efficacité des vaccins actuellement offerts contre la COVID-19. Pour répondre à ce besoin, des organismes de la SP partenaires ont demandé à un groupe de médecins et de chercheurs experts de divers pays de se pencher sur les données scientifiques disponibles et de formuler des recommandations fondées sur les faits. Ces recommandations destinées aux personnes qui vivent avec la SP ont été revues et approuvées par le Réseau canadien des cliniques de sclérose en plaques (RCCSP) et par le comité médical consultatif de la Société canadienne de la SP.

EN SAVOIR PLUS

Des chercheurs cernent une nouvelle molécule qui augmente la production de cellules qui sont à l’origine de la formation de la myéline dans le cerveau

Une étude prometteuse menée par Mme Anastassia Voronova, Ph. D., de l’Université de l’Alberta, a permis d’obtenir des données probantes sur le rôle de la fractalkine, à savoir une molécule qui contribue à la fonction immunitaire et ordonne aux cellules souches neurales de se différencier en oligodendrocytes - soit les seules cellules du cerveau capables de produire de la myéline. Dans le cadre d’essais réalisés sur des cellules et des souris, les chercheurs ont montré que la fractalkine accélère la différenciation des cellules souches neurales en oligodendrocytes dans différentes régions du cerveau. Si les résultats de ces travaux sont positifs, la fractalkine pourrait être une molécule à exploiter en vue de l’élaboration de traitements contre la SP axés sur la remyélinisation et la régénération.

EN SAVOIR PLUS


PRÉSENTATION VIDÉO

La FDA appuie l’exploitation d’un marqueur sanguin, soit la protéine baptisée chaîne légère des neurofilaments, dans le cadre d’essais cliniques sur la SP progressive


Une étape importante a été franchie récemment quant à l’atteinte de l’objectif qui consiste à accroître le nombre d’essais cliniques consacrés à la sclérose en plaques progressive. En effet, par l’entremise d’une lettre d’appui, le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (U.S. Food and Drug Administration - FDA) a fait savoir officiellement à l’Alliance internationale pour la recherche sur la SP progressive qu’il était en faveur de l’exploration d’une molécule appelée chaîne légère des neurofilaments - issue du sérum sanguin ou du plasma - et de la poursuite d’études portant sur le potentiel de cette protéine comme indicateur précoce de la valeur de traitements expérimentaux faisant l’objet d’essais cliniques menés auprès de personnes atteintes de SP progressive.

« Cette lettre d’appui est déterminante, puisqu’elle indique aux partenaires de l’industrie et aux chercheurs des milieux universitaires la valeur potentielle du recours à la chaîne légère des neurofilaments en tant que paramètre d’évaluation exploratoire dans le cadre d’essais cliniques consacrés à la SP progressive. Pouvoir procéder à un simple test sanguin pour évaluer rapidement les bienfaits possibles de traitements expérimentaux serait une avancée considérable pour les personnes qui vivent avec une forme progressive de SP, lesquelles disposent de trop peu d’options thérapeutiques. » Dr Robert J. Fox (vice-président du comité scientifique directeur de l’Alliance

EN SAVOIR PLUS

Profils de chercheurs : Kelsi Smith

Originaire du Canada, Kelsi Smith poursuit des études de doctorat en neuroscience et en épidémiologie au Karolinska Institutet. En 2020, elle a reçu une bourse de stagiaire de recherche au doctorat stopSP de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Les travaux de Kelsi Smith portent sur la vitamine D, les gènes responsables de la pigmentation de la peau et le rôle de l’exposition au soleil dans l’apparition et l’évolution de la SP.

EN SAVOIR PLUS

Concours annuel de bourses et de subventions de recherche


La Société de la SP est déterminée à soutenir la recherche qui permettra de réaliser des avancées majeures, susceptibles de faire la lumière sur la sclérose en plaques. Nous invitons les chercheurs et les stagiaires de recherche à soumettre une demande dans le cadre de ce concours.

La date limite de soumission des nouvelles demandes de financement a été fixée au 1er octobre 2021, à 16 h (HE).

CONCOURS OUVERT

La SP chez les personnes autochtones


Les personnes autochtones représentent 4,9 p. 100 de la population du Canada, mais on en sait encore peu sur l’état de la situation relativement à la SP parmi celles-ci. En 2018, la Dre Ruth Ann Marrie (Université du Manitoba) a mené une étude auprès des membres des Premières Nations du Manitoba à partir de données administratives recueillies sur une période de 25 ans. Cette étude a révélé que le taux de SP chez ces personnes était plus faible que celui de la population générale, mais que la prévalence de cette maladie connaissait une hausse fulgurante parmi les membres des Premières Nations. Davantage de travaux de recherche sur la SP menés auprès de ces populations nous permettront d’approfondir nos connaissances quant à la SP chez les peuples autochtones, puis d’améliorer les stratégies de prévention et de sensibilisation liées à la SP, le diagnostic de cette maladie, le traitement de celle-ci et les soins qui y sont associés.

EN SAVOIR PLUS
Sous les projecteurs

Mme Jacqueline Quandt, Ph. D.

Le comité médical consultatif de la Société canadienne de la SP compte un nouveau membre, à savoir Mme Jacqueline Quandt, Ph. D., qui est professeure adjointe au Département de pathologie et de médecine de laboratoire au Centre de la santé du cerveau de l’Université de la Colombie-Britannique. En plus d’assumer les fonctions de chercheuse et d’enseignante, Mme Quandt occupe le poste de directrice adjointe du MS Research group (groupe de recherche sur la SP) de l’Université de la Colombie-Britannique. Son équipe de recherche étudie les contributions relatives des cellules et des médiateurs pro-inflammatoires à l’apparition de certaines maladies en tentant plus particulièrement de cerner et d’interpréter de nouvelles voies dignes d’intérêt dans le cas de la SP et d’autres maladies inflammatoires et neurodégénératives. Suivez les travaux de Mme Quandt à l’adresse quandtlab.com ou sur Twitter : @jacquiequandt.
Donner aux gens la possibilité d’accomplir une action extraordinaire tout en s’adonnant à leur passe-temps habituel.

L’initiative #stopponslaSP consiste en un mouvement national dont l’objectif est de donner à l’ensemble des Canadiens la possibilité d’accomplir une action extraordinaire tout en s’adonnant à leur passe-temps habituel ou à l’une de leurs passions. Qu’il s’agisse de faire appel à votre créativité, de diffuser du contenu en ligne, d’écrire, d’organiser des jeux, de pratiquer une activité artisanale, de marcher, de témoigner, de pédaler, de courir ou de faire de la pâtisserie, l’action que vous accomplirez s’inscrira dans le cadre d’un mouvement collectif dont le mot d’ordre est #stopponslaSP.

INSCRIVEZ-VOUS AUJOURD’HUI

Événement « La SP, et alors? »


Les 1er et 2 octobre prochains, participez à l’événement « La SP, et alors? », qui vise à favoriser la création d’une communauté, l’établissement de liens entre jeunes adultes touchés par la SP, l’autonomisation en matière d’emploi, de finances et de soins de santé ainsi que le renforcement du bien-être. Nous espérons que les personnes inscrites seront présentes en grand nombre, que leur participation sera axée sur la communication et les échanges et qu’elles trouveront du soutien.

INSCRIVEZ-VOUS AUJOURD’HUI

Vous souhaitez participer à des travaux de recherche?


Le Portail sur la recherche en SP proposé par la Société canadienne de la SP permet de mettre en communication les chercheurs canadiens en quête de participants pour leurs études et les personnes touchées par la SP qui souhaitent prendre part à de tels travaux.

Intervention axée sur l’orientation spatiale à l’intention des personnes atteintes de sclérose en plaques progressive
Auteurs de l’étude : Robin Green, Ph. D., et Asaf Gilboa, Ph. D. (Institut de réadaptation de Toronto)


Les auteurs de l’étude mettront à l’épreuve une intervention comportementale prometteuse, axée sur l’amélioration du fonctionnement de la mémoire et la prévention de la neurodégénérescence, auprès de personnes âgées de 18 à 55 ans aux prises avec une forme primaire ou secondaire de SP progressive. Dans le cadre de cette intervention, les participants seront amenés à découvrir différentes villes du monde et à s’orienter au sein de celles-ci par l’entremise du site Web utilisé aux fins de l’étude. Il s’agira pour les participants de se familiariser avec de nouveaux trajets dans les villes sélectionnées, de cartographier mentalement ces trajets, puis de les suivre virtuellement à l’aide de l’outil Street View de Google à partir d’un ordinateur personnel, d’une tablette ou d’un téléphone intelligent. Les participants seront invités à exécuter les exercices d’orientation une heure par jour, à raison de cinq jours par semaine sur une période de seize semaines. Des récompenses destinées à rendre ces exercices plus attrayants seront également offertes aux participants.

Le recrutement pour cette étude se poursuit jusqu’en mai 2022.

EN SAVOIR PLUS
Y a-t-il un sujet ou un événement lié à la recherche qui vous intéresse et dont nous n’avons pas parlé? Faites-le-nous connaître en écrivant à msresearchgrants@mssociety.ca
Facebook Twitter Instagram Youtube Blog
À propos de nous | Faire un don | Vie privée | Coordonnées | Désabonnement
Société canadienne de la sclérose en plaques Imagine Canada
Société canadienne de la sclérose en plaques
250, rue Dundas Ouest, bureau 500
Toronto (Ontario) M5T 2Z5
msresearchgrants@mssociety.ca
1-800-268-7582

Lisez-le sous forme de page Web

exploité par Blackbaud
logiciel sans but lucratif