MS Society of Canada MS Society of Canada
Recherche en action - juillet 2018
Recherche en action
juillet 2018
Dernières nouvelles sur la recherche diffusées par la Société canadienne de la SP
Au service de la recherche Profil

Thomas Edwards, titulaire d’une bourse de stagiaire de recherche à la maîtrise financée par la Société de la SP, a découvert la sclérose en plaques (SP) alors qu’il faisait du bénévolat en tant qu’entraîneur dans un centre d’exercice communautaire durant ses études de premier cycle. Étant à la fois entraîneur et chercheur, il a surtout été frappé par la complexité de la maladie caractéristique qu’il a trouvée intéressante et stimulante. « C’est cette expérience au centre d’exercice qui m’a incité à continuer de faire de la recherche et à tenter de trouver des réponses à certaines des questions que se posent les personnes atteintes de SP au sujet de l’entraînement physique », explique Thomas.

Travaillant actuellement sous la direction de Mme Lara Pilutti, Ph. D., de l’Université d’Ottawa, Thomas mène une étude sur les effets de la stimulation électrique fonctionnelle (SÉF) sur vélo stationnaire, à savoir une technique qui consiste notamment à appliquer un faible courant électrique destiné à stimuler des muscles affaiblis chez des personnes qui ont de la difficulté à marcher, comme cela peut-être le cas en présence de SP. « Nous espérons que la SÉF sur vélo stationnaire peut avoir pour effet de rehausser l’aptitude à la marche des personnes atteintes de SP tout en contribuant à l’amélioration de leur condition physique », précise Thomas. L’un des aspects intéressants de l’étude en question est l’interaction constante avec les participants, ce qui permet au jeune chercheur d’envisager ses travaux du point de vue d’une personne touchée par la SP. Comme l’explique ce dernier, « les participants à l’étude donnent de leur temps pour se rendre à notre laboratoire, et je trouve très motivant le fait de travailler en étroite collaboration avec des personnes aussi passionnées qui participent avec enthousiasme au processus de la recherche ».

À propos des retombées potentielles de la recherche dans un avenir proche, Thomas répond : « J’espère qu’elle mènera à l’élaboration de stratégies efficaces qui permettront aux personnes atteintes de SP de bénéficier d’une amélioration de leur état de santé, de leurs fonctions physiques et de leur qualité de vie. Sachant que chaque personne qui vit avec la SP doit composer avec des difficultés uniques au quotidien, j’espère aussi que, grâce aux efforts conjugués de tous les grands chercheurs qui se consacrent à l’étude de la SP, les gens aux prises avec cette maladie disposeront des outils dont ils ont besoin pour mener une vie saine et surmonter les difficultés auxquelles ils font face. »
Événements liés à la recherche en SP et possibilités de financement

La saison du Vélotour SP bat son plein grâce à des milliers de gens déterminés à amasser des fonds au profit de la recherche en SP et des programmes de la Société de la SP!

La saison du Vélotour SP bat son plein. Comme chaque année, des milliers de personnes de notre pays se mobilisent dans leur région pour participer à cet événement et amasser des fonds. C’est ainsi que ces gens contribuent à la lutte contre la sclérose en plaques et qu’ils apportent leur soutien aux personnes touchées par cette maladie. Joignez-vous à nous pour contribuer à bâtir un avenir meilleur pour les Canadiens atteints de SP. Consultez la page Web du Vélotour SP pour en savoir plus sur cet événement.

Boursiers de niveau doctoral ou postdoctoral recherchés à l’Université de la Colombie-Britannique

Le groupe de chercheurs en pharmacoépidémiologie de la SP baptisé Pharmacoepidemiology in MS (PiMS) et dirigé par Mme Helen Tremlett, Ph. D., à l’Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver, souhaite recruter des boursiers de niveau doctoral ou postdoctoral hautement qualifiés et motivés. Les candidats retenus se verront offrir une occasion extraordinaire de faire de la recherche sur la sclérose en plaques tout en bénéficiant d’un excellent environnement de formation. Il est possible d’en savoir plus sur les postes à pourvoir au sein du groupe PiMS en consultant le site Web http://epims.med.ubc.ca/our-team/job-opportunities.

La Société de la SP accepte les demandes de subvention de fonctionnement, de recherche pilote et de personnel

Le concours annuel de la Société de la SP est commencé. Il est actuellement possible de soumettre une demande de subvention de fonctionnement ou de recherche pilote pour la recherche biomédicale, clinique et sur la santé de la population, ainsi qu’une demande de bourse de recherche à la maîtrise ou au doctorat ou de recherche postdoctorale. Les personnes qui souhaitent présenter une demande de subvention ou de bourse doivent le faire à partir du système de gestion de demandes de financement en ligne Easygrants. Pour obtenir plus d’information sur le sujet, veuillez visiter la page intitulée « Possibilités de financement » du site Web de la Société canadienne de la SP.

Pleins feux sur la recherche

Troisième congrès scientifique de l’Alliance internationale pour la recherche sur la SP progressive : changer le cours des choses grâce à la réadaptation et à la prise en charge des symptômes

Le troisième congrès scientifique de l’Alliance internationale pour la recherche sur la SP progressive s’est tenu du 22 au 24 mai 2018 à Toronto! Ce congrès, qui a rassemblé des chefs de file internationaux du domaine, portait sur les défis qui émanent de la recherche sur la sclérose en plaques (SP) progressive et tout particulièrement sur la réadaptation et la prise en charge des symptômes. Ayant réuni plus de 220 participants provenant de 16 pays, le congrès a été le plus important jamais organisé par l’Alliance. Pendant toute la semaine, chercheurs et cliniciens ont donné leur avis sur les enseignements à tirer d’autres affections telles que l’accident vasculaire cérébral (AVC) et les lésions de la moelle épinière et fait connaître leurs travaux de recherche sur la prise en charge des symptômes et la réadaptation portant notamment sur des sujets tels que la stimulation cérébrale, la robotique, la perspective des patients, l’exercice et la cognition et la façon dont ils pourraient être appliqués dans le cas particulier de la SP. Afin d’offrir un tableau détaillé du congrès, Mme Karen Lee abordera les notions transmises à cette occasion dans trois articles qui seront publiés sur son blogue. Le premier portera sur les enseignements tirés dans le domaine de l’AVC et du rétablissement après un AVC. Ensuite, un deuxième billet s’attardera à la façon dont nous pouvons exploiter ces enseignements en vue d’élaborer de nouvelles stratégies pertinentes pour les personnes atteintes de SP. Finalement, le troisième billet sera consacré à ce qui doit être pris en considération en matière de bien-être lors de l’élaboration de nouvelles études dans le domaine de la réadaptation et de la prise en charge des symptômes. Vous pourrez lire ces trois articles en vous rendant à drkarenlee.ca.
Recherche subventionnée par la Société de la SP

Dre Dalia Rotstein, neurologue, Hôpital St. Michael, professeure adjointe, Faculté de médecine, Département de neurologie, Université de Toronto

Ce mois-ci, nous vous présentons des travaux de recherche menés par la Dre Rotstein, neurologue à l’Hôpital St. Michael et professeure adjointe au sein du Département de neurologie de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto. Sa spécialisation clinique englobe la sclérose en plaques (SP) et les maladies démyélinisantes. La Dre Rotstein est diplômée de l’Université Harvard. Elle a obtenu un doctorat en médecine de l’Université McGill et une maîtrise en santé publique de la Harvard School of Public Health. Elle a effectué une résidence en neurologie à l’Université de Toronto et a suivi une formation subventionnée par une bourse de recherche sur la SP au Brigham and Women’s Hospital. Ses travaux portent principalement sur l’épidémiologie de la SP et de la neuromyélite optique (NMO), et plus particulièrement sur le rôle de l’ethnicité, du sexe et de la vitamine D relativement au risque de la SP et à l’évolution de cette maladie. Elle est également active dans le domaine de la formation en neurologie sur la scène internationale. En 2009, elle a fondé le programme Neurology International Residents’ Videoconferencing Exchange (NIRVE) et y joue un rôle de mentor.

Dans le cadre du concours annuel 2017-2018, la Dre Rotstein a reçu plus de 150 000 $ destinés à appuyer un projet de recherche portant sur l’immigration et le risque de SP. L’étude des taux de SP au sein des populations immigrantes du Canada pourrait nous aider à mieux comprendre pourquoi notre pays est l’une des régions du monde où le risque de SP est des plus élevés. On croit que les immigrants sont moins susceptibles d’avoir la SP que les personnes nées au Canada, mais qu’ils le sont plus que les gens vivant dans leur pays d’origine. La sensibilisation à ce phénomène pourrait permettre d’accroître les mesures axées sur la prévention, comme la prise de suppléments de vitamine D. L’analyse des données relatives à l’utilisation des soins de santé et aux résultats sur la santé permettra à la chercheuse de cerner les obstacles quant à l’accessibilité aux soins de santé ou aux traitements auxquels font face les personnes immigrantes atteintes de SP. L’étude que la Dre Dalia Rotstein consacrera au risque de SP parmi la population immigrante de l’Ontario pourrait en outre mener à la constitution de la cohorte d’immigrants atteints de SP la plus importante et la plus diversifiée du Canada. En s’appuyant sur des données administratives, la chercheuse étudiera l’accès aux ressources en santé parmi les immigrants vivant avec la SP en comparaison des personnes nées au Canada et ayant, elles aussi, la SP. L’équipe de la chercheuse s’attardera particulièrement à certains facteurs sociodémographiques tels que l’âge, le sexe et le lieu de résidence, en lien avec les résultats sur la santé (présence de la maladie, mortalité et utilisation des soins de santé) au sein d’une cohorte de personnes immigrantes. La Dre Rotstein espère que les résultats de son étude permettront aux professionnels de la santé de dispenser aux immigrants atteints de SP des soins adaptés aux besoins particuliers de cette tranche de la population. Les résultats de ses travaux devraient également fournir des indications importantes sur les facteurs de risque de la SP en général.

Le saviez-vous?

Un essai clinique est une étude destinée à mettre à l’épreuve un nouveau traitement ou à en étudier les effets chez l’être humain. Il consiste notamment à évaluer l’innocuité et l’efficacité du traitement en question. Chaque phase de la recherche clinique est assujettie à un protocole et a un but précis. L’information recueillie lors d’un essais clinique constitue un premier bagage de connaissances sur le nouveau traitement et sert de base aux phases subséquentes de la recherche. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la section du site Web de la Société de la SP consacrée aux essais cliniques.
Participation à une étude
Le Portail sur la recherche en SP proposé par la Société canadienne de la SP permet de mettre en communication les chercheurs canadiens en quête de participants pour leurs études et les personnes touchées par la SP qui souhaitent prendre part à de tels travaux. Dans la présente section du bulletin Recherche en action, il est question tous les mois de l’une des études présentées sur ce portail, comme celle qui est exposée ci-après :

Exercice et santé du cerveau dans le contexte de la SP.

Les auteurs de l’étude en question s’emploieront à évaluer l’efficacité d’une intervention axée sur l’exercice relativement à l’inflammation et à la santé cérébrale chez les personnes adultes atteintes de SP. Les participants à l’étude feront l’objet d’un suivi durant une période de 24 semaines. Durant 12 semaines, ils participeront sur une base hebdomadaire à deux séances supervisées d’exercices à l’Université McMaster, alors qu’au cours des 12 autres semaines, ils vaqueront à leurs activités habituelles. Pour consulter la page consacrée à cette étude, accédez au Portail sur la recherche en SP.
Autres nouvelles sur la SP...
Y a-t-il un sujet ou un événement lié à la recherche qui vous intéresse et dont nous n'avons pas parlé? Faites-le-nous connaître, à msresearchgrants@mssociety.ca.
Abonnement
Pour vous abonner à Recherche en action, visitez notre site Web et entrez votre adresse courriel dans l'encadré intitulé « Soyez à l'affût! ». L'inscription peut être annulée en tout temps.

N. B. - Si vous êtes déjà inscrit à la liste d'envoi des Nouvelles récentes sur la recherche en SP, vous recevrez automatiquement le bulletin Recherche en action.
Facebook Twitter Instagram Youtube Blog
À propos de nous | Faire un don | Vie privée | Coordonnées | Désabonnement
Société canadienne de la sclérose en plaques Imagine Canada
Société canadienne de la sclérose en plaques
250, rue Dundas Ouest, bureau 500
Toronto (Ontario) M5T 2Z5
msresearchgrants@mssociety.ca
1-800-268-7582

Lisez-le sous forme de page Web

exploité par Blackbaud
logiciel sans but lucratif