MS Society of Canada MS Society of Canada
Recherche en action - decembre 2018
Recherche en action
decembre 2018
Dernières nouvelles sur la recherche diffusées par la Société canadienne de la SP
Au service de la recherche Profil

Tracy Fabri est étudiante à la maîtrise à l’Université York. Ses travaux portent sur le lien existant entre la mémoire, l’expression des émotions et le réseau cérébral chez les enfants qui sont atteints de SP. La mémoire est essentielle à la cognition sociale. Or, les enfants et les adolescents qui sont aux prises avec la SP et qui éprouvent des troubles de la mémoire pourraient avoir de la difficulté à décoder les émotions qui sont exprimées. Grâce au visage, on peut reconnaître quelqu’un qu’on connaît, déterminer le genre d’une personne et savoir ce que les autres pensent ou ressentent. Toutefois, pour être en mesure d’interagir socialement avec les gens et d’établir des liens avec eux, il importe de pouvoir cerner les émotions exprimées. « Mes travaux s’apparentent à un casse-tête dont les pièces s’imbriquent pour finalement former une image. J’essaie de comprendre les interactions entre trois de ces pièces, à savoir la mémoire, la reconnaissance des émotions exprimées et le volume de l’amygdale (une région du cerveau), afin d’en savoir plus sur le lien entre le cerveau et le comportement chez les enfants atteints de SP », explique Tracy à propos de l’étude qu’elle mène.

Pour Tracy, le fait de pouvoir communiquer les résultats de ses travaux aux membres de sa famille, aux scientifiques et à la collectivité constitue l’aspect le plus gratifiant de la recherche, puisque cela favorise la poursuite des avancées. Quand elle était petite, Tracy voulait toujours apporter son aide à autrui, ambition qu’elle poursuit aujourd’hui grâce à la recherche. « Je suis déterminée à contribuer aux progrès de la recherche en SP. Le fait de rencontrer des jeunes qui ont la SP et leur famille, et de collaborer avec une équipe internationale interdisciplinaire de chercheurs en SP m’incite à m’investir pour favoriser l’approfondissement des connaissances sur la SP et assurer une vie meilleure aux personnes touchées par cette maladie », indique Tracy. La jeune chercheuse s’est d’ailleurs donné pour mission de « contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de SP et de stopper, un jour, cette maladie ».

Vous pouvez suivre Tracy sur Twitter : @TracyFabri.
Événements liés à la recherche en SP et possibilités de financement

La Société de la SP accepte les demandes d’inscription aux cours d’été et au programme de perfectionnement SPRINT proposés par le Réseau stopSP

Les cours d’été stopSP offerts par la Société de la SP auront lieu du 26 au 29 mai 2019, à l’Université de Calgary, en Alberta. Ces cours auront pour thème « 3 P’s of MS: Pain, Protection, and rePair » (le DPR de la SP : douleur, protection et réparation). Les personnes intéressées ont jusqu’au 7 février 2019 pour soumettre leur candidature. Pour obtenir plus d’information à ce sujet, consultez le site Web consacré au programme de cours d’été stopSP La Société de la SP propose aussi le programme de perfectionnement SPRINT, destiné aux chercheurs en formation, auquel les stagiaires de recherche admissibles peuvent s’inscrire jusqu’au 5 février 2019. Pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur le site Web du programme SPRINT.

Des chercheurs, des cliniciens et des représentants de la collectivité évaluent conjointement les projets de recherche soumis dans le cadre du programme de bourses et de subventions de la Société de la SP

Du 21 au 25 janvier, des chercheurs et des cliniciens spécialisés en SP ainsi que des membres de la collectivité touchés par cette maladie se réuniront à Toronto pour évaluer les demandes de bourse et de subvention reçues par la Société de la SP. Trois comités d’examen débattront ainsi à propos des demandes soumises à l’organisme relativement aux types de financement suivants : subventions de fonctionnement destinées à la recherche biomédicale ou à la recherche clinique et sur la santé de la population, subventions de recherche pilote pour des projets axés sur la recherche clinique et sur la santé de la population, et bourses de personnel visant à soutenir des étudiants à la maîtrise ou au doctorat et des chercheurs postdoctoraux. Pour en savoir davantage sur le processus d’examen des propositions de recherche, consultez le site Web de la Société de la SP.

Rassemblement de chercheurs et de cliniciens spécialisés en SP dans le cadre d’un congrès scientifique

Le Forum 2019 de l’ACTRIMS (Comité des Amériques pour le traitement et la recherche dans le domaine de la sclérose en plaques) accueillera des chercheurs, des cliniciens et des stagiaires de recherche du monde entier à Dallas, au Texas, du 28 février au 2 mars 2019. L’événement, qui aura pour thème « Precision Medicine Approaches for MS: Scientific Principles to Clinical Application » (traitements individualisés dans le contexte de la SP : principes scientifiques et application clinique), donnera lieu à des présentations par des spécialistes de la SP sur des sujets comme les nouvelles cibles thérapeutiques, les mécanismes sous-jacents de la SP, la neuro-inflammation et les études cliniques en lien avec la SP. Pour en savoir plus sur ce forum, consultez la page Web consacrée à ce dernier. Les membres de l’équipe de la recherche de la Société de la SP seront sur place pour faire un compte rendu des plus récentes nouvelles sur la recherche en SP.
Pleins feux sur la recherche

L’étude CanProCo (Canadian Proactive Cohort Study for People Living with MS) est confiée à une équipe de chercheurs renommés

La Société canadienne de la sclérose en plaques et la Fondation Brain Canada sont ravies d’annoncer que l’équipe de recherche qui mènera l’étude de cohorte canadienne relative à la progression de la SP, baptisée CanProCo (Canadian Proactive Cohort Study for People Living with MS), a été sélectionnée. Biogen Canada compte parmi les partenaires fondateurs et financiers de l’étude. L’objectif global de l’étude de cohorte est l’obtention de données probantes qui influeront sur la pratique clinique et les stratégies thérapeutiques au chapitre de la prise en charge de la SP, et ce, en vue de l’amélioration de la santé, du bien-être et de la qualité de vie des personnes aux prises avec cette maladie. Cette entreprise n’aurait pu devenir réalité sans le concours de nos partenaires, donateurs et sympathisants, dont la détermination se trouve derrière chaque victoire. Pour en savoir plus sur l’étude de cohorte CanProCo, veuillez consulter la foire aux questions consacrée à celle-ci, de même que les Nouvelles récentes sur la recherche en SP.

Karen Lee déménage : retrouvez-la sur le blogue de la Société canadienne de la SP

Depuis plus de cinq ans, Karen Lee vous offre sur son blogue son avis de spécialiste sur la recherche. Elle vous parle des études novatrices en cours, vous présente des chercheurs du domaine et fait le résumé des congrès sur la SP auxquels elle assiste. Elle est ravie de vous informer que vous pourrez désormais la lire sur le blogue de la Société canadienne de la SP, à https://blogue.scleroseenplaques.ca/category/recherche/. Veuillez noter que votre abonnement aux billets de Karen Lee ne sera PAS automatique. Vous devrez vous inscrire en vous rendant sur le blogue de la Société de la SP pour continuer à lire ses textes.

À propos de l’équipe de recherche chargée de l’étude CanProCo

Recruter 1 000 personnes atteintes de sclérose en plaques et dresser un tableau global des facteurs et des interactions qui contribuent à la progression de cette maladie voilà quelques-unes des nombreuses tâches qui incombent à l’équipe de recherche chargée de mener l’étude CanProCo. Dans son plus récent billet, Karen Lee vous présente les chercheurs de renommée internationale qui ont été sélectionnés pour mener à bien cette étude. Pour lire le texte de Karen, cliquez ici.

L’équipe de la recherche vous souhaite de joyeuses Fêtes! L’heure est venue de parler des faits marquants de la recherche en 2018 et de ce qui nous attend!

Alors que l’année 2018 tire à sa fin, Karen Lee vous parle des progrès qui ont été réalisés au cours de la dernière année au chapitre de la recherche sur la SP ainsi que de ce que nous réserve l’avenir dans ce domaine. La rétrospective qu’elle vous offre porte notamment sur l’un des faits les plus marquants de l’année, soit l’approbation conditionnelle du premier médicament pour le traitement de la SP progressive primaire chez l’adulte. Y sont également mentionnés les recommandations relatives à la vitamine D et à la SP, l’essai clinique sur les fonctions cognitives, de même que l’étude de cohorte. Pour en savoir plus, reportez-vous au blogue!
Chercheuse financée par la Société de la SP

Dre Jiwon Oh, professeure adjointe, Service de neurologie, Hôpital St. Michael’s, Université de Toronto

Ce mois-ci, nous vous présentons la Dre Jiwon Oh professeure adjointe au sein du Département de neurologie de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto. La Dre Oh fait partie du personnel médical de l’Hôpital St. Michael’s, où elle exerce à titre de neurologue; elle est spécialisée dans la prise en charge de personnes atteintes de sclérose en plaques. Parallèlement, elle occupe un poste de scientifique au Centre de recherche Keenan Research du Li Ka Shing Knowledge Institute ainsi qu’un poste à temps partiel de professeure adjointe au Département de neurologie de l’Université Johns Hopkins. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur la mise au point de techniques d’imagerie de pointe de la moelle épinière et du cerveau qui pourront être utilisées dans un contexte clinique. La Dre Oh est aussi à la tête du programme de recherche en imagerie par résonance magnétique (IRM) de l’Hôpital St. Michael’s et chercheuse principale dans le cadre d’un certain nombre d’études coopératives multicentriques et d’études locales sur l’IRM. Elle dirige par ailleurs l’étude de cohorte canadienne relative à la progression de la SP (étude CanProCo), soit une étude de cohorte prospective dont l’objectif est de permettre de mieux comprendre la progression de cette maladie.

La Dre Oh et une équipe de collaborateurs réputés sur la scène internationale ont été retenues pour mener l’étude CanProCo. L’équipe de recherche, qui a reçu plus de six millions de dollars pour cette étude, a pour objectif global d’élargir le corpus de connaissances actuel sur la progression de la SP en utilisant des méthodes scientifiques empruntées à divers domaines, dans l’espoir d’améliorer la vie des personnes qui vivent avec cette maladie. Pour atteindre cet objectif, l’équipe se propose de sélectionner avec soin des personnes qui sont atteintes de diverses formes de SP, à des stades divers de la maladie, et de les suivre pendant au moins cinq ans. La question est de savoir comment le processus de progression de la SP s’enclenche et pourquoi il est plus rapide chez certaines personnes que chez d’autres, et les données recueillies dans le cadre de l’étude CanProCo permettront peut-être d’y répondre en détail. Les connaissances acquises dans le cadre de cette étude serviront de base à l’élaboration de meilleures stratégies thérapeutiques ainsi qu’à la mise sur pied d’autres projets de recherche qui contribueront en définitive à l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des personnes atteintes de SP. Pour consulter la page consacrée à cette étude, cliquez ici.

Le saviez-vous?

Avoir la SP, c’est comme vivre dans un corps qui refuse d’obéir. Chaque geste devient une victoire. La SP peut frapper à tout moment. La Société de la SP est toutefois sur le point de permettre des découvertes cruciales qui changeront des vies. Ensemble, nous pouvons stopper la SP. Joignez-vous au mouvement, à chaquevictoire.ca , et soyez derrière chaque victoire en faisant un don. #chaquevictoire.
Participation à une étude
Le Portail sur la recherche en SP proposé par la Société canadienne de la SP permet de mettre en communication les chercheurs canadiens en quête de participants pour leurs études et les personnes touchées par la SP qui souhaitent prendre part à de tels travaux. Dans la présente section du bulletin Recherche en action, il est question tous les mois de l’une des études présentées sur ce portail, comme celle qui est présentée ci-après :

Comprendre l’impact des incapacités sur les habitudes et l’apport alimentaires chez les personnes atteintes de sclérose en plaques

Les auteurs de cette étude cherchent à évaluer l’impact des incapacités sur les habitudes et l’apport alimentaires chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (SP). En plus de répondre à un questionnaire, les participants à l’étude devront tenir un journal alimentaire pendant trois jours. Répondre au questionnaire ne devrait pas prendre plus de 45 minutes; la tenue du journal alimentaire devrait quant à elle exiger une dizaine de minutes tout au plus après chaque repas. Les résultats de l’étude permettront aux chercheurs d’en savoir plus non seulement sur les habitudes alimentaires des personnes atteintes de SP, mais aussi sur l’impact potentiel des incapacités sur ces habitudes dans le contexte de la SP. Pour consulter la page consacrée à cette étude rendez-vous au Portail sur la recherche en SP.
Autres nouvelles sur la SP...
Y a-t-il un sujet ou un événement lié à la recherche qui vous intéresse et dont nous n'avons pas parlé? Faites-le-nous connaître, à msresearchgrants@mssociety.ca.
Abonnement
Pour vous abonner à Recherche en action, visitez notre site Web et entrez votre adresse courriel dans l'encadré intitulé « Soyez à l'affût! ». L'inscription peut être annulée en tout temps.

N. B. - Si vous êtes déjà inscrit à la liste d'envoi des Nouvelles récentes sur la recherche en SP, vous recevrez automatiquement le bulletin Recherche en action.
Facebook Twitter Instagram Youtube Blog
À propos de nous | Faire un don | Vie privée | Coordonnées | Désabonnement
Société canadienne de la sclérose en plaques Imagine Canada
Société canadienne de la sclérose en plaques
250, rue Dundas Ouest, bureau 500
Toronto (Ontario) M5T 2Z5
msresearchgrants@mssociety.ca
1-800-268-7582

Lisez-le sous forme de page Web

exploité par Blackbaud
logiciel sans but lucratif