MS Society of Canada Société canadienne de la sclérose en plaques
Lisez-le sous forme de page Web
Recherche en Action

Juin 2016
Dernières nouvelles sur la recherche diffusées par la Société canadienne de la SP

Facebook Twitter Site web
Facebook Twitter Site web

Au service de la recherche — Profil

Jennifer Molson, participante à l’essai canadien sur la greffe de moelle osseuse (GMO)


Jennifer Molson (photo : gracieuseté de l’Hôpital d’Ottawa)
La publication des résultats de l’essai canadien sur la GMO dans la revue The Lancet constitue une étape importante dans le traitement de la SP, car elle ouvre la voie à une nouvelle approche thérapeutique pour certaines formes de sclérose en plaques marquées par une évolution particulièrement rapide. Jennifer Molson compte parmi les personnes dont la vie a été transformée grâce au traitement qu’elles ont subi dans le cadre de l’essai en question. Ayant reçu un diagnostic de SP à évolution rapide à l’âge de 21 ans, Mme Molson s’est retrouvée en quelques années aux prises avec des incapacités considérables, alors qu’elle avait toujours été active et en santé. Lorsque le neurologue qui la suivait à l’Hôpital d’Ottawa, soit le Dr Mark Freedman, lui a suggéré de participer à l’essai qu’il dirigeait alors relativement à un traitement expérimental et potentiellement risqué, Mme Molson n’a pas hésité une seconde. « J’étais incapable de prendre soin de moi-même sans l’aide de mon mari, se souvient-elle. Je vivais au Centre de réadaptation de l’Hôpital d’Ottawa, où je recevais des soins jour et nuit, et je rentrais chez moi seulement les fins de semaine. »

C’était il y a 14 ans. Aujourd’hui, Mme Molson bénéficie d’une deuxième chance, comme elle se plaît à le dire. Elle a pleinement retrouvé la maîtrise de son corps et peut maintenant porter des souliers à talons hauts, conduire, tondre la pelouse et même s’adonner à la pratique du ski alpin et du kayak. Elle a pu recommencer à travailler à temps plein et occupe actuellement un poste d’assistante de recherche à l’Hôpital d’Ottawa. Malgré son emploi du temps bien rempli, Mme Molson milite inlassablement en faveur de la recherche sur les cellules souches, telle que la définit la stratégie canadienne sur les cellules souches, et espère assister à l’émergence de solutions thérapeutiques mieux ciblées que celles dont on dispose actuellement. Pour en savoir plus sur le parcours de Mme Molson ou au sujet de l’essai canadien sur la GMO, n’hésitez pas à consulter le blogue de la Dre Karen Lee (en anglais seulement).

Événements liés à la recherche en SP et possibilités de financement

Activités proposées par la Société de la SP en matière d’information et d’activité physique

Rendez-vous à la page Web consacrée aux événements de la Société de la SP pour obtenir de l’information détaillée sur les programmes suivants ainsi que sur d’autres activités offertes dans votre région :

  • En vue d’inciter les personnes atteintes de SP à prendre part à des programmes d’exercices dont l’efficacité a été démontrée, la Section Durham-Northumberland propose le programme VON-SMART, auquel il est possible de participer à différentes dates en juin.
  • La Société de la SP organisera une séance d’information intitulée « MS 101 » (SP 101) à l’intention des personnes qui viennent de recevoir un diagnostic de SP ou qui souhaitent s’informer sur les causes et le traitement de cette maladie. (Offerte en anglais seulement.)

Appel à candidatures lancé en Alberta dans le cadre d’un concours de subvention d’équipe pour des travaux de recherche coopératifs

Dans le cadre de l’initiative baptisée « Alberta Multiple Sclerosis Collaboration » (« Alberta MS Collaboration ») a été lancé un appel de propositions de recherche coopérative à l’intention des chercheurs établis en Alberta et s’intéressant à la SP. Seront ainsi examinés des projets coopératifs de recherche fondamentale ou axée sur la santé portant sur la neuroprotection et la régénération neuronale dans le contexte de la SP. Pour en savoir plus sur le processus de soumission des propositions de recherche ou pour obtenir des renseignements supplémentaires sur le financement des travaux, les responsabilités des chercheurs subventionnés ou tout autre sujet, reportez-vous au document intitulé The Alberta MS Collaboration Request (en anglais seulement). Les chercheurs intéressés peuvent avoir recours au système Easygrants de la Société canadienne de la SP pour soumettre leur proposition de recherche.

Nouvelles récentes sur la recherche en SP

La « reconstitution » du système immunitaire stoppe l’activité de la maladie et favorise une rémission chez les personnes présentant une forme de SP à évolution rapide


Source : Wiki-media Commons
Les résultats de l’essai canadien sur la greffe de moelle osseuse (GMO), lancé en 2000 par la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP, ont été publiés récemment dans la revue médicale The Lancet. Selon cette étude menée par les Drs Mark Freedman et Harry Atkins, affiliés à l’Hôpital d’Ottawa, la reconstitution du système immunitaire réalisée grâce à une procédure d’immunosuppression suivie d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques autologues a permis de maîtriser l’inflammation du cerveau chez les participants qui ont suivi le traitement jusqu’au bout. Dans certains cas, cette reconstitution a même mené à l’atténuation substantielle et prolongée de certaines incapacités liées à la SP. En savoir plus…

En exploitant une biobanque financée par la FRSSP, des scientifiques découvrent une mutation génétique étroitement associée à une forme progressive de SP à évolution très rapid


Source : Wikimedia Commons
Des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique, dont les Drs Dessa Sadovnick et Carles Vilariño-Güell, se sont penchés sur des données tirées de la biobanque constituée dans le cadre de l’Étude coopérative canadienne sur la susceptibilité génétique à la SP (ÉCCSGSP) pour identifier une mutation génétique unique, étroitement associée à une forme particulière de SP progressive grave. En savoir plus…

Autres nouvelles sur la SP (en anglais)

Blogue et site Web sur la recherche

  • La Société canadienne de la SP a procédé à la mise à jour de la section de son site Web consacrée à la recherche (scleroseenplaques.ca). Ce remaniement vise à améliorer l’expérience des utilisateurs en procurant à ces derniers de l’information nouvelle et enrichie et en simplifiant leur navigation sur le site afin de leur permettre de s’informer plus aisément sur les programmes de recherche de la Société de la SP ainsi que sur divers sujets d’actualité en lien avec la recherche en SP.
  • À la suite de la publication des résultats de deux études novatrices financées par la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP (FRSSP), la Dre Karen Lee, vice-présidente de la recherche de la Société de la SP, expose son point de vue relativement au rôle de la génétique dans le contexte de la SP et à l’émergence de nouvelles options en matière de traitement personnalisé destinées aux personnes atteintes de SP.

Participation à une étude

Grâce au Portail sur la recherche en SP proposé par la Société canadienne de la SP, les personnes atteintes de SP qui souhaitent prendre part à des travaux de recherche ont la possibilité de découvrir les études menées au Canada par des chercheurs en quête de participants. Dans la présente section du bulletin Recherche en action, il sera question tous les mois d’un certain nombre d’études présentées sur ce portail. Si vous êtes un chercheur désireux d’ajouter votre étude à notre portail ou si vous êtes une personne touchée par la SP qui aimerait participer à une étude, rendez-vous à recherchesp.ca.

  • Définition des besoins en vue de l’élaboration d’un programme d’activité physique dyadique à l’intention des personnes atteintes de SP présentant des incapacités modérées ou graves et de leurs aidants (Ontario) : Des chercheurs de l’Université Queen’s mènent actuellement une étude auprès de personnes atteintes de SP qui présentent des incapacités modérées ou graves et de leurs proches aidants pour en savoir plus sur les préoccupations et les priorités de ces deux groupes à l’égard des programmes d’activité physique. Veuillez cliquer ici pour savoir comment participer à cette étude.
  • Innovative Technology for Caregivers (INToCARE) — Technologie innovante pour les proches aidants (Colombie-Britannique) : L’objectif de l’étude en question consiste à déterminer les aspects les plus difficiles du rôle que jouent les proches aidants des personnes atteintes de SP. Les participants à cette étude seront invités à faire part de leurs préférences en vue de l’élaboration de solutions technologiques devant permettre aux aidants de surmonter les difficultés qui se présentent à eux. Veuillez cliquer ici pour savoir comment participer à cette étude.
Y a-t-il un sujet ou un événement lié à la recherche qui vous intéresse et dont nous n'avons pas parlé? Faites-le-nous connaître, à msresearchgrants@mssociety.ca.

Abonnement

Pour vous abonner à Recherche en action, visitez notre site Web et entrez votre adresse courriel dans l'encadré intitulé « Soyez à l'affût! ». L'inscription peut être annulée en tout temps.

N. B. - Si vous êtes déjà inscrit à la liste d'envoi des Nouvelles récentes sur la recherche en SP, vous recevrez automatiquement le bulletin Recherche en action.
2019 © Société canadienne de la sclérose en plaques. Tous droits réservés.

250, rue Dundas Ouest, bureau 500
Toronto (Ontario) M5T 2Z5

Politique de confidentialité  |  Désinscrire
 
exploité par Blackbaud
logiciel sans but lucratif