MS Society of Canada

Lisez-le sous forme de page Web
 
Janvier 2016
Dernières nouvelles sur la recherche diffusées par la Société canadienne de la SP
Facebook Twitter Site web
Facebook Twitter Site web

Table des matières

Profil d’une chercheuse

Chef du programme de bourses et de subventions de recherche de la Société canadienne de la SP : Tina Smith

Le début de l’année coïncide avec l’amorce du processus d’examen indépendant des demandes de bourses et de subventions que reçoit la Société de la SP. Par l’entremise de son service chargé de la recherche, l’organisme a reçu cette année un nombre considérable de demandes relatives à ses subventions de fonctionnement (recherche biomédicale, recherche clinique et sur la santé de la population), à ses bourses d’études ainsi qu’à ses bourses de stagiaire de recherche. La personne qui supervise le processus d’examen de ces demandes et qui assure la gestion de la logistique à cet égard n’est nulle autre que Tina Smith, chef du programme de bourses et de subventions de recherche.

La gestion des activités et de la logistique liées à ce processus d’examen — qui se déroule sur une semaine — constitue un travail complexe. Actuellement, la Société canadienne de la SP compte trois comités d’examen chargés d’évaluer les demandes de financement reçues relativement aux domaines suivants : personnel de recherche, recherche biomédicale, recherche clinique et sur la santé de la population. En plus de gérer le processus d’examen indépendant annuel, Tina est également chargée des nouveaux concours portant sur le mieux-être et la SP progressive, entre autres choses. Elle assume aussi le rôle de collaboratrice de l’équipe des TI relativement à Easygrants, soit le système de gestion des demandes de subventions en ligne dont s’est munie la Société de la SP. À propos de la gestion de cet outil, elle explique qu’il « importe de tester les lancements de concours sur Easygrants, notamment en faisant un suivi des avis diffusés et en gérant les téléchargements de documents effectués au moyen de ce système. En fait, nous testons régulièrement notre système en vue d’en accroître l’accessibilité pour nos examinateurs et les représentants de la collectivité ».

Depuis son entrée en fonction à la Société de la SP, en 2013, Tina a supervisé l’administration du financement d’un certain nombre d’entreprises passionnantes, telles les initiatives de coopération entre la Société de la SP et d’autres organismes comme la Progressive MS Alliance (alliance internationale pour la recherche sur la SP progressive), le Centre for Drug Research and Development (centre voué à la recherche et à la mise au point de médicaments) et la National Multiple Sclerosis Society (organisme états-unien de la SP — programme « Fast Forward »). Lorsqu’on lui demande ce qu’elle aime le plus dans son travail, Tina répond : « J’aime rencontrer les examinateurs — qu’il s’agisse d’experts scientifiques ou de représentants de la collectivité — ainsi que les chercheurs et les stagiaires de recherche que nous subventionnons. Je consacre tant d’efforts à la gestion des demandes et des ententes de financement que je suis toujours heureuse de pouvoir associer un nom à un visage. »

Événements liés à la recherche en SP et possibilités de financement

Le Service de la recherche de la Société de la SP s’apprête à examiner des demandes de subventions

La Société de la SP a entamé les préparatifs de son processus d’examen de demandes de subventions. Au cours de ce processus, des experts scientifiques et des membres de la collectivité se rencontrent afin de discuter des demandes de bourses et de subventions soumises à notre organisme par des chercheurs ou des stagiaires de recherche. Durant une semaine, trois comités d’examen se réunissent pour débattre à propos des demandes reçues par la Société de la SP relativement à des subventions de fonctionnement (type de financement consistant à soutenir des études pluriannuelles menées par des chercheurs universitaires et des cliniciens), à des bourses de stagiaire de recherche (à la maîtrise et au doctorat) ainsi qu’à des bourses de recherche postdoctorale. Pour une quatrième année consécutive, la Société de la SP fait appel à des membres de la collectivité, appelés « représentants de la collectivité », pour l’évaluation les demandes de financement qui lui ont été soumises. Visitez le site Web de la Société de la SP pour obtenir plus d’information sur le processus d’examen des demandes de subventions et de bourses.

Des chercheurs de la Colombie-Britannique organisent une rencontre ayant pour thème le microbiome dans le contexte de la SP

Chercheuse subventionnée par la Société de la SP et membre du groupe de recherche PiMS (Pharmacoepidemiology in Multiple Sclerosis Research Group) de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), la Dre Helen Tremlett dirigera un événement d’une demi-journée au cours duquel seront menées des discussions sur la recherche consacrée au microbiote intestinal et aux relations entre celui-ci et la santé du cerveau. Cette initiative sera présentée peu de temps après l’annonce de l’affectation de fonds à une étude au cours de laquelle la Dre Tremlett explorera le rôle des bactéries intestinales dans le contexte de la SP chez l’enfant. Intitulé « From Bugs to Brains: the gut microbiome in neurological health » (Des microbes aux neurones : exploration du microbiote intestinal dans le contexte de la santé neurologique), cet événement se déroulera le 5 février 2016, de 8 h 20 à midi, et aura pour cadre le campus de l’UBC. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez le site Web de l’Université de la Colombie-Britannique.

Lancement du cours d’été stopSP et du programme de perfectionnement SPRINT stopSP

La Société de la SP a récemment annoncé le lancement des concours relatifs au cours d’été stopSP et au programme de perfectionnement SPRINT stopSP, destiné aux chercheurs en formation. Ces deux programmes de formation visent à permettre à de jeunes chercheurs d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences en matière de recherche en SP. Les demandes de participation pourront être soumises jusqu’au lundi 8 février 2016 pour le programme SPRINT stopSP, et jusqu’au vendredi 12 février 2016 pour le cours d’été stopSP. Pour en apprendre davantage à ce sujet, visitez le site Web de la Société de la SP.

Vous organisez un événement lié à la recherche en SP dans votre région? Informez-nous-en, à msresearchgrants@mssociety.ca, et nous en parlerons dans Recherche en action!

Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Au-delà des facteurs de risque : La vitamine D peut-elle favoriser la réparation du tissu nerveux lésé par la SP?

Un volume considérable de données probantes suggère un lien entre une carence en vitamine D et une vulnérabilité accrue à la sclérose en plaques. Toutefois, pour les personnes atteintes de cette maladie, la question serait plutôt de savoir si la vitamine D peut avoir des effets thérapeutiques et permettre la réparation des tissus lésés par la SP. En ayant recours à des techniques de culture cellulaire et à un modèle animal de SP lors d’une série d’expérimentations, des chercheurs de l’Université de Cambridge ont étudié la façon dont la vitamine D pourrait inciter des cellules spécialisées dans la production de la myéline (substance recouvrant les fibres nerveuses et constituant la cible de la SP) à enclencher un processus de réparation tissulaire. En savoir plus…

Une protéine neuroprotectrice prometteuse fait l’objet d’une étude financée par la Société de la SP

Dans le contexte de la sclérose en plaques, des globules blancs spécialisés pénètrent dans le cerveau et la moelle épinière pour s’attaquer aux cellules nerveuses de l’organisme hôte. Parmi l’arsenal employé par ces globules blancs pour détruire le tissu nerveux figure une enzyme baptisée « granzyme B ». Bénéficiant du soutien de la Société de la SP, des chercheurs de l’Université de l’Alberta ont testé une molécule antagoniste de la granzyme B chez des souris atteintes d’une maladie semblable à la SP pour déterminer si cette molécule peut réduire la perte de tissu nerveux tout en atténuant les symptômes de la SP. En savoir plus…

Un réseau inextricable de cellules immunitaires et de tissus cérébraux pourrait favoriser l’inflammation observée dans le contexte de la SP progressive

Les médicaments modificateurs de l’évolution de la SP sont peu efficaces contre les formes progressives de cette affection, ce qui laisse supposer que la nature inflammatoire de ces dernières est moindre que dans le cas de la SP cyclique. De nouvelles données probantes montrent, cependant, que l’inflammation pourrait aussi contribuer à la SP progressive, mais de manière particulière. Grâce à l’appui de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP, une équipe de chercheurs de l’Université de Toronto dirigée par la Dre Jennifer Gommerman a mené une étude visant à démontrer que des cellules inflammatoires pourraient s’installer dans le cerveau et provoquer une détérioration continue des cellules nerveuses. En savoir plus…

Autres nouvelles sur la SP (publiées en anglais)…

Blogue sur la recherche

À la fin de l’année 2015, la Dre Karen Lee, vice-présidente de la recherche de la Société de la SP, s’est penchée sur certaines des nombreuses réalisations qui, tout au long de l’année, nous ont permis de maintenir le cap sur la découverte d’un remède contre la SP. Sur son blogue consacré à la recherche (publié en anglais seulement), la Dre Lee a souligné les diverses initiatives de recherche de la Société de la SP, entreprises durant l’année ou déjà en cours, y compris la discussion publique sur la recherche en SP, le sondage sur le bien-être ainsi que le lancement du présent bulletin mensuel. Elle a aussi pris le temps de saluer les avancées réalisées au chapitre de la SP progressive, du mieux-être et des déclencheurs possibles de la SP, soit des progrès qui aboutiront probablement à de nouvelles manières d’aborder le traitement de la SP et la prise en charge des symptômes de cette maladie. Grâce au rythme étourdissant des nouvelles investigations menées sur le lien entre la vitamine D et la SP, la Dre Lee a pu récapituler certaines des dernières avancées de la recherche consacrée au potentiel émergeant de la vitamine D en tant qu’option thérapeutique.

Abonnement

Pour vous abonner à Recherche en action, visitez notre site Web et entrez votre adresse courriel dans l'encadré intitulé "Soyez à l'affût!". L'inscription peut être annulée en tout temps.

N. B. - Si vous êtes déjà inscrit à la liste d'envoi des Nouvelles récentes sur la recherche en SP, vous recevrez automatiquement le bulletin Recherche en action.

Y a-t-il un sujet ou un événement lié à la recherche qui vous intéresse et dont nous n'avons pas parlé? Faites-le-nous connaître, à msresearchgrants@mssociety.ca

exploité par Blackbaud
logiciel sans but lucratif