MS Society of Canada Soci?t? canadienne de la scl?rose en plaques
Lisez-le sous forme de page Web
Recherche en Action

D?cembre 2017
Derni?res nouvelles sur la recherche diffus?es par la Soci?t? canadienne de la SP

Facebook Twitter Website
Facebook Twitter Site web

Au service de la recherche - Profil


Jennifer McDonnell
Titulaire d’un baccalaur?at ?s arts en psychologie de l’Universit? Carleton, Jennifer McDonnell s’est jointe ? l’?quipe des programmes et des services de la Soci?t? de la SP il y a 17 ans. Elle est maintenant responsable de l’information dans le cadre du R?seau de connaissances sur la SP, programme d’information mis r?cemment sur pied par la Soci?t? de la SP. ? ce titre, elle a pour mandat de faire en sorte que les agents info-SP disposent de l’information la plus exacte et la plus ? jour possible en lien avec la scl?rose en plaques. Jennifer a d?j? occup? divers postes contractuels au sein d’autres organismes ? l’œuvre dans le domaine de la sant?, comme la F?d?ration internationale de la scl?rose en plaques (Londres, Royaume-Uni) et les Instituts de recherche en sant? du Canada. Cependant, c’est au service de la Soci?t? de la SP qu’elle a d?cid? de poursuivre son parcours professionnel.

? la Soci?t? de la SP, Jennifer compte ? son actif de nombreuses r?alisations et a grandement contribu? ? la mise en œuvre de divers projets dont les retomb?es pour les personnes concern?es se sont av?r?es consid?rables. En plus de prendre part ? la cr?ation d’un programme de conf?rences offert d’un bout ? l’autre du pays, Jennifer a notamment contribu? ? la r?vision et ? la publication de la cinqui?me ?dition (en 2014) du livre intitul? La scl?rose en plaques : un guide indispensable, et ce, en collaboration avec son auteur, le Dr Paul O’Connor, ancien conseiller m?dical et scientifique de la Soci?t? de la SP. Jennifer estime par ailleurs avoir v?cu une exp?rience exceptionnelle en participant ? la conception et au lancement du R?seau de connaissances sur la SP. ? Chaque jour, nous pouvons constater l’impact positif du travail accompli par nos agents info-SP sur la vie des personnes touch?es par la scl?rose en plaques. ?

Au sujet de ce qui l’inspire le plus relativement aux personnes qu’elle a eu l’occasion de rencontrer dans le cadre de son travail ? la Soci?t? de la SP, Jennifer tient les propos suivants : ? Au fil des ans, j’ai eu le plaisir et le privil?ge de travailler aux c?t?s de gens extraordinaires, ? savoir des coll?gues, des b?n?voles, des personnes touch?es par la SP, des professionnels de la sant? ainsi que des interlocuteurs et des collaborateurs travaillant au service de diverses entit?s, y compris d’autres organismes de la SP. Le fait de collaborer avec un si grand nombre de personnes et d’?quipes ? l’œuvre dans diff?rents milieux et cumulant des exp?riences d’une grande diversit? m’inspire au plus haut point et m’am?ne ? accro?tre mon bagage de connaissances presque quotidiennement. ?

?v?nements li?s ? la recherche en SP et possibilit?s de financement

?v?nements li?s ? la recherche en SP et possibilit?s de financement

Les cours d’?t? stopSP 2018 se d?rouleront du 11 au 14 juin ? Toronto, au Centre Peter Gilgan pour la recherche et l’apprentissage de l’H?pital pour enfants malades, et porteront sur le th?me ? Importance des facteurs li?s ? l’environnement et au mode de vie dans le contexte de la SP : du laboratoire au chevet du patient ?. Les personnes int?ress?es peuvent soumettre leur candidature jusqu’au 15 f?vrier 2018. Pour obtenir plus d’information ? ce sujet, consultez le site Web consacr? au programme de cours d’?t? stopSP. La Soci?t? de la SP propose aussi le programme de perfectionnement SPRINT, destin? aux chercheurs en formation, auquel les stagiaires de recherche admissibles pourront s’inscrire jusqu’au 13 f?vrier 2018. Pour en savoir plus ? ce sujet, rendez-vous sur le site Web du programme SPRINT.

Des chercheurs, des cliniciens et des repr?sentants de la collectivit? ?valuent conjointement les projets de recherche soumis dans le cadre du programme de bourses et de subventions de la Soci?t? de la SP

Du 22 au 26 janvier, des chercheurs et des cliniciens sp?cialis?s en SP ainsi que des membres de la collectivit? touch?s par cette maladie se r?uniront ? Toronto pour ?valuer les demandes de bourse et de subvention re?ues par la Soci?t? de la SP. Trois comit?s d’examen d?battront ainsi ? propos des demandes soumises ? l’organisme relativement aux types de financement suivants : subventions de fonctionnement destin?es ? la recherche biom?dicale ou ? la recherche clinique et sur la sant? de la population, subventions de recherche pilote pour des projets ax?s sur la recherche clinique et sur la sant? de la population, et bourses de personnel visant ? soutenir des ?tudiants ? la ma?trise ou au doctorat et des chercheurs postdoctoraux. Pour en savoir davantage sur le processus d’examen des propositions de recherche, consultez le site Web de la Soci?t? de la SP.

Rassemblement de chercheurs et de cliniciens sp?cialis?s en SP dans le cadre d’un congr?s scientifique

Le Forum 2018 de l’ACTRIMS (Comit? des Am?riques pour le traitement et la recherche dans le domaine de la scl?rose en plaques) accueillera des chercheurs, des cliniciens et des stagiaires de recherche du monde entier ? San Diego, en Californie, du 1er au 3 f?vrier prochains. L’?v?nement donnera lieu ? des pr?sentations par des sp?cialistes de la SP sur des sujets comme les nouvelles cibles th?rapeutiques, les m?canismes sous-jacents de la SP, la neuro-inflammation et les ?tudes cliniques en lien avec la SP. Pour en savoir plus sur ce forum, consultez la page Web consacr?e ? ce dernier. Les membres de l’?quipe de la recherche de la Soci?t? de la SP seront sur place pour faire un compte rendu des plus r?centes nouvelles sur la recherche en SP.

Pleins feux sur la recherche

Les r?sultats d’une ?tude indiquent que le traitement des veines dans le contexte de la SP est sans danger, mais inefficace

Le terme ? insuffisance veineuse c?phalorachidienne chronique ? (IVCC) a ?t? cr?? par le Dr Paolo Zamboni; il d?signe une affection qui serait caract?ris?e par l’obstruction ou le r?tr?cissement des veines du cou et de la t?te. Cette obstruction entra?nerait une incapacit? du syst?me veineux ? drainer efficacement le sang du syst?me nerveux central. En 2009, le Dr Zamboni a men? une ?tude dont les r?sultats d?montraient la pr?sence d’une IVCC chez tous les participants atteints de SP et donnaient ? penser que cette affection contribuait peut-?tre ? la progression de la SP. Depuis, des chercheurs du monde entier ont publi? des r?sultats de recherche contradictoires sur l’IVCC en lien avec la SP. Afin de se pencher sur ces r?sultats divergents et sur les questions qu’ont soulev?es la conception des ?tudes et l’innocuit? du traitement de l’IVCC, le Dr Zamboni a entrepris un essai clinique ? double insu de grande envergure, qui avait pour but d’?valuer l’innocuit? et l’efficacit? du traitement de l’IVCC chez les personnes atteintes de SP. Les r?sultats de ses travaux ont ?t? publi?s derni?rement dans la revue JAMA Neurology. Cliquez ici pour en savoir plus sur cette ?tude.

Sant? Canada approuve le MavencladMC pour la prise en charge de la SP cyclique


Sant? Canada a approuv? r?cemment le MavencladMC (cladribine, m?dicament ? prise orale) en tant que m?dicament modificateur de la SP. Ce produit, commercialis? par EMD Serono, cible de mani?re s?lective certains types de globules blancs, y compris les lymphocytes, et plus particuli?rement les lymphocytes T nocifs, et il s’accumule dans ces cellules. En interf?rant avec la synth?se de l’ADN au sein des lymphocytes T nocifs, le MavencladMC entra?ne une d?pl?tion de ces cellules et att?nue ainsi l’inflammation qu’elles provoquent. L’approbation du MavencladMC procure une option suppl?mentaire de traitement de deuxi?me intention aux personnes atteintes d’une forme active de SP cyclique. L’homologation de ce produit porte ? quinze le nombre de m?dicaments modificateurs de l’?volution de la SP maintenant offerts aux Canadiens qui sont aux prises avec la SP cyclique. Vous pouvez consulter le site Web de la Soci?t? de la SP pour obtenir davantage d’information sur le MavencladMC.
Pour en savoir plus sur les travaux de recherche en lien avec la scl?rose en plaques, consultez la section ? Nouvelles r?centes sur la recherche en SP ? de notre site Web.

Information en ligne sur la recherche

L’?quipe de la recherche de la Soci?t? de la SP a assist? au 7e congr?s conjoint de l’ECTRIMS et de l’ACTRIMS, qui s’est tenu ? Paris, en France, du 25 au 28 octobre derniers. Pendant l’?v?nement, les membres de l’?quipe ont publi? des billets sur le blogue de la Soci?t? de la SP consacr? ? la recherche, dans lesquels ils ont parl? des plus r?centes ?tudes et de travaux de recherche sur la SP qui sont men?s dans le monde entier et qui ont retenu l’attention.


L’un de ces billets portait sur la barri?re h?mato-enc?phalique (BHE), laquelle consiste en un r?seau de cellules qui recouvrent la paroi interne des vaisseaux sanguins du cerveau et qui emp?chent les substances nocives de p?n?trer dans ce dernier. Chez les personnes atteintes de SP, l’?tanch?it? de la BHE est compromise, ce qui permet aux cellules nocives de se rendre au cerveau et d’y causer des l?sions tissulaires. Dans ce m?me billet, il est aussi question de trois pr?sentations donn?es lors du congr?s par des chercheurs d’ici, soit le Dr Alexandre Prat, du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Universit? de Montr?al, Elizabeth Gowing, ?tudiante au doctorat au laboratoire du Dr Prat, et Catherine Larochelle, de l’Universit? de Montr?al.

Un autre billet traitant de la r?vision effectu?e en 2017 des crit?res diagnostiques de la SP de McDonald a ?galement ?t? publi?; cette r?vision a aussi fait l’objet d’une pr?sentation lors du congr?s. C’est en 2001 qu’ont ?t? publi?s pour la premi?re fois les crit?res diagnostiques de la SP de McDonald. D?finis par le neurologue Ian McDonald et son ?quipe de chercheurs, ces crit?res avaient pour but de permettre l’?tablissement rapide d’un diagnostic de scl?rose en plaques et d’accro?tre la sensibilit? diagnostique. Ils comprennent notamment des lignes directrices relatives aux r?sultats d’imagerie par r?sonance magn?tique (IRM), aux examens cliniques ainsi qu’? l’analyse du liquide c?phalorachidien. Depuis 2001, ces crit?res ont ?t? r?vis?s ? trois reprises. Les crit?res r?vis?s en 2017 permettront non seulement de r?duire le risque de diagnostic erron?, mais surtout de poser un diagnostic de SP plus rapidement qu’auparavant et, par cons?quent, d’amorcer un traitement sans d?lai.

Recherche subventionn?e par la Soci?t? de la SP

Dre Sarah Morrow


Dans le pr?sent article, nous vous pr?sentons une ?tude men?e par la Dre Sarah Morrow, professeure de neurologie ? l’Universit? Western. La Dre Morrow a obtenu son doctorat en m?decine ? l’Universit? de Calgary. Elle d?tient ?galement une ma?trise en ?pid?miologie de l’Universit? d’?tat de New York ? Buffalo. M?decin clinicienne ? la clinique de SP de London, elle a mis sur pied la premi?re clinique de troubles cognitifs associ?s ? la SP du Canada, ? l’Institut Parkwood. Les champs d’int?r?t de la Dre Morrow sont les dysfonctions cognitives, l’?pid?miologie et le traitement de la SP par corticost?ro?des.

Lors du concours de bourses de subventions 2016-2017 de la Soci?t? de la SP, la Dr Morrow a re?u une subvention de plus de 150 000 $ pour mener une ?tude ax?e sur la prise en charge des troubles cognitifs associ?s ? la SP. Dans bien des cas, la SP r?duit la vitesse de traitement de l’information, soit la capacit? ? int?grer et ? interpr?ter l’information rapidement et de fa?on coh?rente; elle entra?ne aussi des troubles de la m?moire. Or, il n’existe pour l’instant aucun traitement ?tabli ou approuv? contre ces sympt?mes cognitifs, qui sont pourtant fr?quents chez les personnes atteintes de SP. La Dre Morrow se propose d’?tudier les effets d’un m?dicament approuv? pour le traitement du trouble d?ficitaire de l’attention (avec hyperactivit?) appel? ? Adderall XR ? chez les personnes atteintes de SP qui pr?sentent une diminution de la vitesse de traitement de l’information. Les pr?c?dents travaux de la Dre Morrow ont d?montr? que ce m?dicament peut accro?tre la vitesse de traitement de l’information chez les personnes atteintes de SP, mais il faut poursuivre la recherche afin d’?tayer une telle hypoth?se. L’?tude dont il est ici question et ? laquelle 25 participants ont ?t? inscrits ? ce jour se r?v?lera d?terminante, en ce sens qu’elle d?montrera s’il est possible d’attribuer ? ce m?dicament une nouvelle indication pour le traitement de troubles cognitifs courants chez les personnes atteintes de SP. Enfin, soulignons que la Dre Morrow m?ne une autre ?tude pour laquelle elle recrute actuellement des participants reportez-vous ? la section suivante pour en savoir plus ? ce sujet.

Le saviez-vous?

Chaque ann?e, la Soci?t? de la SP affecte environ 10 millions de dollars ? des travaux de recherche portant sur les aspects biologiques et cliniques de la SP. La Soci?t? de la SP finance ?galement des programmes de recherche et de formation visant ? favoriser le d?veloppement d’un r?seau de jeunes chercheurs talentueux et la participation de ces derniers ? des activit?s leur permettant d’approfondir leurs connaissances et de parfaire leurs comp?tences en lien avec la recherche sur la SP. Pour en savoir plus sur les travaux de recherche qui ont ?t? financ?s au cours de la derni?re ann?e par la Soci?t? de la SP et la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP, consultez les R?sum?s de recherche 2017.

Participation ? une ?tude

?tude des anomalies touchant la barri?re h?mato-enc?phalique durant les pouss?es de SP.

Le traitement des pouss?es aigu?s de scl?rose en plaques (SP), ?galement appel?es ? attaques ?, ? crises ? ou ? exacerbations ?, consiste g?n?ralement ? administrer des doses ?lev?es de st?ro?des, soit au moins un gramme par jour durant cinq jours. On croit que, durant une pouss?e de SP, la barri?re qui s?pare les vaisseaux sanguins et le cerveau (barri?re h?mato-enc?phalique ou BHE) devient perm?able, laissant p?n?trer dans celui-ci des cellules immunitaires et ouvrant ainsi la voie ? l’inflammation et ? la d?t?rioration de la gaine protectrice (my?line) des fibres nerveuses. En r?tablissant l’?tanch?it? de la BHE, les st?ro?des permettent ? la my?line de commencer ? se reconstituer, ce qui a pour effet d’att?nuer les sympt?mes de SP. Toutefois, certaines personnes atteintes de cette maladie ne se r?tablissent pas compl?tement apr?s une pouss?e, laquelle laissera des s?quelles. Les auteurs de l’?tude en question ont pour objectif de d?terminer le degr? de perm?abilit? de la BHE avant, pendant et imm?diatement apr?s un traitement par st?ro?des administr? en raison d’une pouss?e de SP. Pour en savoir plus au sujet de cette ?tude, veuillez consulter la page consacr?e ? celle-ci sur le Portail sur la recherche en SP.

Autres nouvelles sur la SP…

Y a-t-il un sujet ou un ?v?nement li? ? la recherche qui vous int?resse et dont nous n'avons pas parl?? Faites-le-nous conna?tre, ? msresearchgrants@mssociety.ca.

Abonnement

Pour vous abonner ? Recherche en action, visitez notre site Web et entrez votre adresse courriel dans l'encadr? intitul? ? Soyez ? l'aff?t! ?. L'inscription peut ?tre annul?e en tout temps.

N. B. - Si vous ?tes d?j? inscrit ? la liste d'envoi des Nouvelles r?centes sur la recherche en SP, vous recevrez automatiquement le bulletin Recherche en action.
2022 ? Soci?t? canadienne de la scl?rose en plaques. Tous droits r?serv?s.

250, rue Dundas Ouest, bureau 500
Toronto (Ontario) M5T 2Z5

Politique de confidentialit???|??D?sinscrire
?
exploit? par Blackbaud
logiciel sans but lucratif