MS Society of Canada Soci?t? canadienne de la scl?rose en plaques
Lisez-le sous forme de page Web
Recherche en Action

F?vrier 2018
Derni?res nouvelles sur la recherche diffus?es par la Soci?t? canadienne de la SP

Facebook Twitter Website
Facebook Twitter Site web

Au service de la recherche Profil


Heidi Pylypjuk a re?u un diagnostic de SP cyclique (pouss?es-r?missions) ? l’?ge de 12 ans. ? l’?poque, on en savait tr?s peu sur la SP p?diatrique. Heidi avait donc beaucoup de questions, mais trouvait peu de r?ponses. Son m?decin lui avait dit qu’? l’?ge de 20 ans, elle ne serait sans doute plus en mesure de bouger. ? J’ai d? arr?ter de faire du sport, et on m’a dit que je ne pourrais jamais devenir v?t?rinaire. Ce sont des choses difficiles ? entendre ? un si jeune ?ge, mais j’?tais d?termin?e ? prouver ? mon m?decin qu’il avait tort. J’ai travaill? extr?mement fort et, en 2009, j’ai ?t? accept?e ? l’?cole de m?decine v?t?rinaire. ?

Apr?s la tomb?e du diagnostic, Heidi et sa famille ont commenc? ? participer ? la Marche de l’espoir de la Soci?t? de la SP. Au fil des ans, Heidi a ?largi ses activit?s b?n?voles en prenant la parole lors d’?v?nements et en jouant un r?le actif au sein des programmes destin?s aux jeunes adultes vivant avec la SP. ? J’ai l’impression que ma vie a ?volu? en parall?le de la recherche et de la Soci?t? de la SP en g?n?ral. Je trouvais que les r?sultats de recherche n’?taient pas suffisamment ax?s sur la personne, sur les retomb?es pour une personne vivant avec la SP. Ma perception a chang? lorsque j’ai eu l’occasion de devenir repr?sentante de la collectivit?. ?

Heidi a agi comme repr?sentante de la collectivit? dans le cadre de l’examen annuel des demandes de subvention de la Soci?t? de la SP, qui a eu lieu au d?but de janvier. Elle si?geait au comit? d’examen des demandes de bourse de personnel et a ainsi ?t? appel?e ? se prononcer sur les demandes de bourses de recherche d’?tudiants ? la ma?trise ou au doctorat ou de bourses de recherche postdoctorale. ? ? titre de repr?sentante de la collectivit?, j’ai eu l’occasion de m’asseoir ? la m?me table que les meilleurs scientifiques. En plus d’?couter avec int?r?t mes commentaires, ils ont pris le temps de m’expliquer les concepts que je saisissais mal. J’ai d?couvert des id?es nouvelles et des projets emballants, mais j’ai ?galement pu saisir toute l’importance d’investir dans la recherche de demain. Ceux qui re?oivent du financement sont d?termin?s ? faire des d?couvertes sur la SP. ?

?v?nements li?s ? la recherche en SP et possibilit?s de financement

L’?quipe du Service de la recherche de la Soci?t? de la SP nous donnera des nouvelles en direct du Congr?s annuel 2018 de l’Acad?mie am?ricaine de neurologie (AAN)

Le 70e congr?s annuel de l’AAN se tiendra du 21 au 27 avril prochains ? Los Angeles, sous le soleil de la Californie. Constituant le plus important rassemblement du monde de sp?cialistes en neurologie, le congr?s de l’AAN r?unit plus de 10 000 neurologues et permet ? ces derniers de tisser des liens, de discuter de la recherche de pointe et de participer ? des activit?s de formation de haut niveau portant sur divers sujets, dont la scl?rose en plaques. En raison de la forte demande, une partie du congr?s sera consacr?e ? la SP et ? des maladies attribuables ? une inflammation du cerveau. Des s?ances sur la SP p?diatrique, les manifestations de cette maladie, les avanc?es cliniques, les m?dicaments modificateurs de l’?volution de la maladie et la prise en charge des sympt?mes sont ainsi pr?vues ? l’horaire. Les membres de l’?quipe de la recherche de la Soci?t? de la SP seront sur place pour assister aux expos?s qui seront donn?s ainsi qu’aux pr?sentations par affiches, et ils profiteront de cet ?v?nement pour faire un compte rendu des plus r?centes nouvelles sur la recherche en SP. Suivez-les sur Twitter (@Dr_KarenLee) et sur le blogue consacr? ? la recherche (drkarenlee.ca). Pour en savoir plus sur cet ?v?nement, consultez le site Web de l’AAN.

Marche de l’espoir et V?lotour SP : c’est un d?part!

Voici venue la saison de la Marche de l’espoir et du V?lotour SP. Chaque printemps, des milliers de personnes de notre pays se mobilisent dans leur r?gion pour participer ? la Marche de l’espoir et au V?lotour SP et amasser des fonds. C’est ainsi que ces gens contribuent ? la lutte contre la scl?rose en plaques et apportent leur soutien aux personnes touch?es par cette maladie. Joignez-vous ? nous pour contribuer ? b?tir un avenir meilleur pour les Canadiens atteints de SP. Consultez les pages Web de la Marche de l’espoir et du V?lotour SP pour en savoir plus sur ces deux ?v?nements.

Assistez au webinaire de la Soci?t? canadienne de la SP consacr? ? la prise en charge th?rapeutique de la scl?rose en plaques

La Soci?t? canadienne de la SP annonce la tenue d’un webinaire le mercredi 7 mars 2018, de 12 h ? 13 h (HNC), dans le cadre de la s?rie de webinaires consacr?s ? la prise en charge th?rapeutique de la scl?rose en plaques. Le Dr Michael P. Namaka, professeur au Coll?ge de pharmacie et de m?decine de l’Universit? du Manitoba, fera un expos? sur des sujets comme la pathogen?se de la SP, et plus particuli?rement des formes r?currentes de cette maladie. Il discutera ?galement des strat?gies de traitement qui existent pour la SP cyclique. Visitez le site Web du webinaire pour en savoir plus et pour vous inscrire.

Pleins feux sur la recherche


La qualit? de l’alimentation a-t-elle un lien avec le degr? d’incapacit? et la gravit? des sympt?mes dans le contexte de la SP?

Certaines personnes atteintes de SP voient leur ?tat s’aggraver, mais d’autres, non. Dans certains cas, la SP progresse rapidement, alors que dans d’autres, celle-ci reste stable des ann?es durant. Ce ph?nom?ne demeure inexpliqu?, ce qui est tr?s frustrant pour toutes les personnes touch?es par cette maladie. Que nous soyons en sant? ou malades, nous pouvons tous modifier notre alimentation. Or, celle-ci constitue-t-elle un facteur modifiable pouvant favoriser un ralentissement de la progression de la SP? De nombreux r?gimes ont gagn? en popularit? parce qu’on croyait qu’ils contribuaient ? la r?duction des sympt?mes de SP. Toutefois, peu d’?tudes ont port? sur les effets de ces r?gimes dans le contexte de la SP. Une ?quipe de chercheurs dirig?e par la Dre Kathryn Fitzgerald et dont fait partie la Dre Ruth Ann Marrie, chercheuse et neurologue subventionn?e par la Soci?t? de la SP, a publi? un rapport ? ce propos dans la revue Neurology. Les auteurs se sont pench?s sur le lien potentiel entre la qualit? de l’alimentation/l’adoption d’un r?gime particulier et la gravit? des sympt?mes chez les personnes atteintes de SP. Cliquez ici pour lire l’article dans son int?gralit?.

Approbation par Sant? Canada de l’OcrevusMC (ocr?lizumab) comme premier m?dicament pour le traitement de la SP progressive primaire

L’ann?e 1995 a marqu? un tournant au Canada au chapitre du traitement de la scl?rose en plaques avec l’approbation du tout premier m?dicament modificateur de l’?volution de la SP (MM?SP) pour le traitement de la SP cyclique. Nous pouvons maintenant affirmer que 2018 passera ?galement ? l’histoire gr?ce ? l’homologation dans notre pays du premier MM?SP pour le traitement de la SP progressive primaire. Roche Canada a en effet annonc? que l’OcrevusMC venait d’?tre approuv?, avec conditions, pour le traitement de la SPPP chez les adultes aux premiers stades de cette forme de SP. L’approbation de l’ocr?lizumab a ?t? fond?e sur l’?valuation de l’efficacit? et de l’innocuit? de ce produit, qui avait ?t? r?alis?e lors d’un essai clinique de phase III, dont les r?sultats ont ?t? publi?s par le professeur Xavier Montalban et ses collaborateurs. L’?tude en question (baptis?e ? ORATORIO ?) ?tait un essai clinique de phase III multicentrique, comparatif avec placebo, ? double insu et ? r?partition al?atoire, qui a ?t? men? en vue d’?valuer l’efficacit? de l’ocr?lizumab dans le ralentissement de la progression des incapacit?s cliniques associ?es ? la SP progressive primaire chez des personnes atteintes de cette maladie. Pour en savoir plus ? ce propos, consultez les Nouvelles r?centes sur la recherche en SP.

Les membres de l’?quipe de la recherche de la Soci?t? de la SP ?taient pr?sents lors du Forum 2018 de l’ACTRIMS

Lors du dernier rendez-vous annuel de l’ACTRIMS (Comit? des Am?riques pour le traitement et la recherche dans le domaine de la scl?rose en plaques), qui se tenait du 1er au 3 f?vrier, ? San Diego, en Californie, l’?quipe de la recherche de la Soci?t? de la SP ?tait sur place pour faire le compte rendu des plus r?cents travaux de recherche sur la SP et relater les nouvelles qui ont retenu l’attention pendant l’?v?nement. Deux articles sur le blogue dr.karenlee.ca traitent de concepts ?mergents li?s ? la SP et des plus r?cents progr?s dans le domaine de la recherche sur la SP pr?sent?s lors de la conf?rence. L’article consacr? aux concepts ?mergents li?s ? la SP explique comment des chercheurs en d?but de carri?re tentent d’en savoir plus sur les m?canismes sous-jacents ? la SP, les facteurs d?terminants de cette maladie, les nouvelles fa?ons de mesurer son activit? et les options de traitement offertes aux personnes vivant avec la SP. Le texte consacr? aux plus r?cents progr?s parle quant ? lui des nouveaux traitements associ?s au processus de remy?linisation, des voies qui inhibent la remy?linisation, d’un facteur de risque g?n?tique qui pourrait cibler d’autres fonctions cellulaires du syst?me nerveux central, et de la r?duction des effets ind?sirables associ?e au prolongement de l’intervalle qui s?pare chaque dose d’un m?dicament modificateur de l’?volution de la maladie. Consultez le blogue drkarenlee.ca pour en savoir plus sur les travaux de recherche pr?sent?s lors du Forum de l’ACTRIMS.

Recherche subventionn?e par la Soci?t? de la SP

Dr. Bradley Kerr


Dans le pr?sent num?ro de Recherche en action, nous vous pr?sentons des travaux de recherche du Dr. Bradley Kerr, professeur agr?g? de neurologie au D?partement d’anesth?siologie et de m?decine de la douleur de l’Universit? de l’Alberta. Le Dr Kerr est titulaire d’un doctorat du King’s College de l’Universit? de Londres, au Royaume-Uni. Il a effectu? un stage postdoctoral au laboratoire du Dr Samuel David, dont certains des travaux sont subventionn?s par la Soci?t? de la SP. Les travaux du Dr Kerr portaient principalement sur les l?sions de la colonne vert?brale et les mod?les animaux de SP. Il a ensuite mis sur pied son propre laboratoire, en 2007. Le Dr Kerr est membre du comit? directeur de l'Alberta MS Network et il a pr?sid? le comit? d’examen des demandes de bourse de personnel stopSP de la Soci?t? canadienne de la SP au cours des trois derni?res ann?es. Il b?n?ficie en outre d’un soutien financier de la Soci?t? de la SP depuis son stage postdoctoral. Il a en effet re?u une bourse de recherche postdoctorale de la Soci?t? de la SP de 2004 ? 2007, puis la bourse de perfectionnement Donald Paty de 2009 ? 2015. Les travaux du Dr Kerr visent la compr?hension des m?canismes de la douleur chronique chez les personnes souffrant de l?sions c?r?brales ou d’une maladie comme la scl?rose en plaques.

Le Dr Kerr a re?u pr?s de 350 000 $ dans le cadre du concours annuel 2017-2018 de la Soci?t? canadienne de la SP en vue de mener ? bien un projet qui porte sur les diff?rences entre les sexes au chapitre des comportements associ?s ? la douleur dans un mod?le animal de SP. La douleur est un aspect important de la SP; plus de 50 % des personnes vivant avec la SP ?prouveraient de la douleur chronique et neuropathique. Dans le cadre de pr?c?dents travaux de recherche financ?s par la Soci?t? de la SP, le Dr Kerr avait d?j? relev? des diff?rences entre les sexes quant aux manifestations de la douleur chez un mod?le murin de SP (EAE). Son ?quipe de recherche avait ?galement signal? que les r?sultats obtenus durant ces travaux sugg?raient que la pratique quotidienne d’une activit? physique pourrait influer sur les diff?rences constat?es relativement ? la sensibilit? ? la douleur. En s’appuyant sur ces constatations, le Dr Kerr cherche maintenant ? d?terminer si le recours ? un m?dicament destin? ? contrer l’inflammation li?e ? la SP permettrait d’att?nuer la sensibilit? ? la douleur et si un tel traitement entra?nerait des r?ponses diff?rentes chez les souris m?les et femelles atteintes d’une affection semblable ? la SP. De plus, le Dr Kerr souhaite v?rifier si le stress oxydatif, qui est l’un des m?canismes ? l’origine de la neurod?g?n?rescence dans le contexte de la SP, agit diff?remment selon le sexe, ce qui pourrait contribuer ? des variations de la sensibilit? ? la douleur chez les personnes atteintes de SP. Le chercheur esp?re que sa nouvelle ?tude permettra d’approfondir les connaissances sur les m?canismes qui sous-tendent la douleur associ?e ? la SP et d’?laborer de meilleurs traitements contre ce sympt?me.

Le saviez-vous?

Gr?ce aux mod?les animaux de SP, des chercheurs comme le Dr Kerr peuvent mieux comprendre le fonctionnement de la SP. Les trois mod?les animaux les plus courants de la SP sont (1) l’enc?phalomy?lite allergique exp?rimentale (EAE), (2) un mod?le provoqu? par le virus de l’enc?phalomy?lite murine de Theiler (TMEV), et (3) la d?my?linisation caus?e par des toxines. Chacun de ces mod?les pr?sente des limites, mais ils permettent d’?tudier la SP sous diff?rents angles. Par exemple, l’EAE reproduit la pathogen?se de la SP et permet d’?tudier les effets de traitements exp?rimentaux, tandis que le mod?le TMEV sert ? ?tudier les l?sions et la r?paration tissulaire dans les processus de remy?linisation de la SP.

Participation ? une ?tude

?laboration d’un syst?me d’?valuation de l’incapacit? dans le contexte de la SP p?diatrique, fond? sur l’information fournie par des enfants et des adolescents ayant la scl?rose en plaques

La quantification de l’incapacit? dans le contexte de la SP p?diatrique constitue depuis toujours un d?fi. Comme dans le cas des adultes, l’?valuation de l’incapacit? chez les enfants et les adolescents atteints de SP repose sur les cotes ?tablies selon l'?chelle de mesure EDSS (ou ?chelle ?labor?e des incapacit?s de Kurtzke). Toutefois, la SP n’a pas le m?me impact selon qu’elle se manifeste chez des enfants ou des adultes. ? cet ?gard, il convient de souligner que les aspects de la vie reli?s ? l’environnement social y compris la famille, l’?cole et la collectivit? rev?tent une plus grande importance durant l’enfance qu’? l’?ge adulte. De nos jours, la perception de l’incapacit? parmi les enfants atteints de SP et l’impact de celle-ci sur leur qualit? de vie sont mesur?s selon des crit?res g?n?riques servant ? l’?valuation de la qualit? de vie li?e ? la sant? (QVLS) chez l’enfant. L’?tude dont il est ici question consistera, d’une part, ? d?terminer les aspects de la vie touch?s par la SP qui sont consid?r?s comme essentiels ? la qualit? de vie (QV) par les enfants atteints de cette maladie et leurs parents et, d’autre part, ? d?finir l’importance que ces enfants et leurs parents accordent ? l’am?lioration de chacun de ces aspects. Pour en savoir plus sur cette ?tude, veuillez consulter la page qui y est consacr?e.

Autres nouvelles sur la SP...

Y a-t-il un sujet ou un ?v?nement li? ? la recherche qui vous int?resse et dont nous n'avons pas parl?? Faites-le-nous conna?tre, ? msresearchgrants@mssociety.ca.

Abonnement

Pour vous abonner ? Recherche en action, visitez notre site Web et entrez votre adresse courriel dans l'encadr? intitul? ? Soyez ? l'aff?t! ?. L'inscription peut ?tre annul?e en tout temps.

N. B. - Si vous ?tes d?j? inscrit ? la liste d'envoi des Nouvelles r?centes sur la recherche en SP, vous recevrez automatiquement le bulletin Recherche en action.
2022 ? Soci?t? canadienne de la scl?rose en plaques. Tous droits r?serv?s.

250, rue Dundas Ouest, bureau 500
Toronto (Ontario) M5T 2Z5

Politique de confidentialit???|??D?sinscrire
?
exploit? par Blackbaud
logiciel sans but lucratif