Marche de l'espoir - Banlieue Ouest
Dimanche, 28 mai 2017
Lieu : École secondaire des Sources 2900, rue Lake Dollard-des-Ormeaux
Enregistrement : 8 h 30
Départ : 10 h
Parcours : 5 km, 10 km
Date du préenregistrement : Jeudi 25 mai
Heure du préenregistrement : 13 h à 15 h et de 19 h à 21 h
Lieu du préenregistrement : Centre civic de Dollard-des-Ormeaux 12 001, rue de Salaberry Dollard-des-Ormeaux

Pour obtenir plus d’information, communiquez avec : Christina Karavolas
christina.karavolas@scleroseenplaques.ca | 514-676-1588
Co-Présidente d'honneur Alison Levine

Athlète paralympique en boccia, Alison Levine a une maladie neuromusculaire idiopathique qui engendre une faiblesse musculaire généralisée. Jeune femme forte, elle fait face à sa condition avec grâce et courage. « Ma vie est très différente de celle de la plupart des gens, mais à mes yeux, elle est merveilleuse et bien remplie. En faisant face à un état dégénératif qui me prive de mon indépendance, je m’efforce de voir les choses de façon positive. Pratiquer un sport paralympique me pousse à dépasser mes limites pour atteindre les objectifs que je me fixe. Cela me permet d’être fière de la personne que je suis, sans égard pour mon apparence physique, et me donne le courage de devenir une meilleure version de moi-même. » - Alison Levine

Co-Président d'honneur David Bédard

Ancien plongeur olympique, David Bédard est maintenant entraîneur de plongeon à Pointe-Claire. Il a représenté le Canada lors des Jeux olympiques d’été de Los Angeles (1984), de Séoul (1988), de Barcelone (1992) et d’Atlanta (1996). Médaillé deux fois aux Jeux panaméricains, en 1987 et en 1995, il a également remporté trois médailles d’argent aux Jeux du Commonwealth, soit une première en 1986, puis deux autres en 1990.

Le 28 mai prochain, venez marcher avec David pour stopper la SP!

Co-Président d'honneur Vincent Riendeau

Originaire de Pointe-Claire, Vincent Riendeau a commencé à faire du plongeon à l’âge de 6 ans. Son rêve olympien est né en 2008, alors qu’il regardait Alexandre Despatie et Émilie Heymans remporter leurs médailles olympiques aux jeux de Pékin. Aujourd’hui, c’est lui qui est au palmarès international. Il a été médaillé de bronze à l’épreuve de 10 mètres synchro aux Jeux du Commonwealth, en 2014, et a remporté deux médailles d’argent dans cette même épreuve en 2015, soit lors des Jeux panaméricains et à l’occasion du Championnat du monde FINA. Vincent s’est en outre illustré dans de nombreuses compétitions au cours des six dernières années.

Le 28 mai prochain, venez marcher avec Vincent pour stopper la SP!

Co-Présidente Priscilla Gagné

Originaire de Granby, Priscilla s’est installée à Ottawa en 2013 pour perfectionner ses techniques de judo avec Nathalie Gosselin, ex-olympienne de l’équipe canadienne de judo. Atteinte d’une déficience visuelle, Priscilla s’entraîne maintenant au parajudo, sous la supervision des entraîneurs de l’équipe nationale, à l’Institut national du sport du Québec de Montréal. En 2015, elle a remporté une médaille de bronze à la Coupe du monde de Hongrie, puis a récolté l’argent aux Jeux parapanaméricains de Toronto. Elle s’est surpassée en 2016, notamment à la Coupe du monde de la Fédération internationale des sports pour aveugles, où elle a gagné l’argent en Allemagne et le bronze en Angleterre et au Brésil. Lors de ses premiers Jeux paralympiques, à Rio, en 2016, Priscilla s’est classée 5e. Nous remercions Priscilla de soutenir la cause des personnes atteintes de sclérose en plaques.

Le 28 mai prochain, venez marcher avec Priscilla pour stopper la SP!

Co-Présidente Christine Gauthier

Christine Gauthier a commencé à pratiquer le paracanoë en 2008, après avoir subi des blessures au cours de son service militaire. Elle s’est initiée à ce sport lors d’une excursion avec ses sœurs. Aujourd’hui quintuple championne du monde de paracanoë au K1 200 mètres, elle s’entraîne à Pointe-Claire et en Floride. Le paracanoë a fait son entrée dans le programme paralympique aux Jeux de Rio, en 2016, et Christine a fièrement représenté le Canada en se classant au 4e rang. En entraînement croisé pour le canoë, elle pratique le hockey sur luge, le ski de fond assis et le vélo à main. Nous remercions Christine de soutenir la cause des personnes atteintes de SP!

Co-Président Brent Lakatos

Brent Lakatos a grandi à Dorval. À l'âge de six ans, il a été impliqué dans un accident de hockey sur glace. L’impact de la chute a causé la formation d’un caillot de sang dans sa colonne vertébrale entraînant une paralysie.

C’est le légendaire coureur en fauteuil roulant, André Viger, qui lui a fait découvrir ce sport et lui a offert son premier fauteuil de course.

Lors de sa participation aux Jeux paralympiques de Rio en 2016, Brent a remporté quatre médailles, dont l’or aux 100 mètres hommes. Il a également connu une saison remarquable en 2015, raflant trois médailles d'or aux Jeux Parapanaméricains de Toronto et quatre médailles aux championnats du monde du Comité international paralympique.

Nous remercions Brent de soutenir la cause des personnes atteintes de SP!

Co-Présidente Kristel Ngarlem

Kristel est quintuple championne nationale junior et trois fois vice-championne nationale senior d’haltérophilie.

Le parcours de Kristel est très atypique. Contrairement aux jeunes sportifs qui s’inspirent d’athlètes olympiques, Kristel a eu un coup de cœur pour le sport qu’elle pratique en regardant « La mystérieuse Mademoiselle C », soit un film populaire québécois dans lequel on voit une jeune haltérophile. Au grand désespoir de sa mère, Kristel abandonne le patinage artistique et devient haltérophile à 10 ans. À 13 ans, elle participe à ses premiers Championnats canadiens chez les seniors.

À l’été 2014, la jeune athlète de 19 ans réalise une excellente performance aux Championnats du monde junior, à Kazan, en Russie où elle a battu ses records personnels, soit 115 kg à l’épaulé-jeté et 90 kg à l’arraché. Aux Jeux du Commonwealth, à Glasgow, elle termine 5e au combiné. Un an plus tard, aux Championnats du monde junior, à Wroclaw, en Pologne, Kristel met la main sur deux médailles de bronze, un exploit que très peu de Canadiennes ont réussi à accomplir. Kristel ne compte pas s’arrêter là : elle s’est entraînée sans relâche pour se qualifier en vue des Jeux olympiques de 2016, qui ont eu lieu à Rio, et espère participer à ceux de 2020. Mademoiselle C doit certainement être fière de l’avoir inspirée!

Co-Présidente Stephanie Horner

Stephanie Horner était âgée de neuf ans lorsqu’elle a fait ses débuts en natation dans le cadre d’un programme estival. L’entraîneur et la nage lui ont tellement plu que l’hiver suivant, elle s’est jointe au groupe des Bluefins de Beaconsfield.

En 2005, à l’âge de 15 ans, elle a remporté sa première médaille lors d’une compétition nationale : une médaille de bronze, au 400 m 4 nages lors des essais pour les Championnats du monde. Elle a participé aux épreuves en piscine aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 et à ceux de Londres en 2012, puis elle s’est qualifiée en natation en eau libre pour ses troisièmes Jeux olympiques, à Rio, en 2016. Elle a fait la transition vers cette nouvelle discipline en 2014 et a terminé première à l’épreuve de 10 km de la Traversée internationale du Lac-Saint-Jean. Stephanie est la première Canadienne à avoir remporté un titre en Coupe du monde et, à ce jour, elle est la seule Canadienne à s’être qualifiée pour les Jeux olympiques en piscine et en eau libre.

Partenaires provinciaux

PartenairesPartenaires